Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Philippe Rey
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
192
EAN13
9782848762982
ISBN
978-2-84876-298-2
UNE ADOLESCENCE AMÉRICAINE
De JOYCE MAYNARD
Philippe Rey
17,00
Présentation
« J’ai grandi sans beaucoup d’illusions. Nous étions raisonnables, réalistes, prosaïques, sans romantisme, nous avions conscience des problèmes sociaux et étions politisés. Les Kennedy étaient les héros de nos contes de fées, l’intégration, la conquête de l’espace et la Bombe les trames de nos premières années scolaires… »

Lorsqu’elle témoigne ainsi sur sa génération, au tout début des années 1970, Joyce Maynard a dix-huit ans. Un article publié dans le New York Times lui avait valu des tonnes de courrier et l’attention de beaucoup, dont celle d’une légende de la littérature, J.D. Salinger, de trente-cinq ans son aîné.

Paru un an plus tard, Back in the Sixties en est la conséquence et la suite. À la fois mémoire, histoire culturelle, et critique sociale, cette série de courts essais établit, avec un étrange mélange de maturité et de fraîcheur, la chronique d’une adolescence américaine durant cette période charnière. Avec la crise de Cuba, la guerre du Vietnam, Pete Seeger, Joan Baez, Woodstock, les fleurs dans les cheveux, le Watergate, la minijupe, l’herbe. La très jeune auteure se fait aussi l’expert, avec une autorité parfois désarmante encore qu’irrésistible, des problèmes de son âge : l’anorexie, la minceur et le paraître, le rapport entre les sexes, les premières sorties, le Prince charmant boutonneux et la vierge aux pieds plats. Nous donnant, au final, un texte intemporel qui connut à sa parution un succès prodigieux.

Née dans le New Hampshire de parents tous deux professeurs, Joyce Maynard composait déjà des poèmes et des contes à l’âge de sept ans avant de publier, adolescente, des articles dans Seventeen et autres magazines de jeunes...

Auteure de nombreux essais et reportages, elle a, depuis, écrit plusieurs romans et une remarquable autobiographie (Et devant moi, le monde). Elle vit désormais entre la Californie et le Guatemala.
Le mot du libraire
21 avril 2013

Difficile de ne pas céder à la tentation de lire le journal de Joyce Maynard tant j'avais aimé son remarquable "et devant moi le monde" paru en 2011 qui dévoilait au grand public une auteure remarquable. Ici le journal d'une adolescente des années 60 à la fois emblématique de toute une génération et en même temps tellement personnel. Obsédée par son poids, sa relation aux hommes et à sa mère, elle campe un personnage terriblement vulnérable mais l'adolescence n'est-telle pas le moment où l'on doute de tout et surtout de soi-même? Consciente déjà de ses obsessions elle évoque sur une dizaine d'années toutes les étapes qui feront d'elle la femme qu'elle est devenue. Percutante, moqueuse,touchante, quelquefois égocentrique, elle ne manque pas d'émouvoir par sa sincérité et son authenticité. Comment ne pas se sentir concerné par le destin de cette jeune femme en devenir... Trop court on en redemande encore.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 14 072 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître